Envoyer

Étude Maison Passive

La maison passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l’utilisation de la chaleur passive du soleil, sur une très forte isolation (des murs, des fenêtres, etc...), l’absence de ponts thermiques, une grande étanchéité à l’air ainsi que le contrôle de la ventilation.

Quelles que soient son mode de construction et sa situation géographique, une maison passive, avec tout le confort actuel, n’a pas besoin de plus de 15 kWh EP par m2 et par an (soit 1,5 litre par m2 et par an d’équivalent pétrole) en chauffage.

Dans notre région très ensoleillé, avec une bonne conception et une mise en oeuvre rigoureuse dans les travaux de constructions, notre expérience nous à montré que nous pouvons arriver cette performance.

maison passive passivhaus

Il est possible de certifier votre habitation par le label Allemand Passivhaus   ®. Trois critères permettent de déterminer si un bâtiment peut obtenir le label :

  • Besoins en chauffage < 15 kWh/(m2.a) ou puissance de chauffe < 10 W/m2
  • Étanchéité de l’enveloppe : n50 ≤ 0,6 h-1
  • Besoins en énergie primaire totale (électroménager inclus) < 120 kWh/(m2.a)

Notre bureau d’étude est en mesure de vous accompagnez dans la réalisation de votre maison passive. Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter.

Le prix d’une maison passive ?

Une maison passive coûte chère si on prend en compte l’investissement initial. L’étude thermique, la construction soignée, la quantité et la qualité de l’isolant et des autres matériaux, l’utilisation de menuiseries spécifiques augmentent sensiblement le coût de construction d’une maison passive. Il est estimé à 15-25% pour une maison individuelle, à 5-10% en habitat collectif et même moins pour les bureaux. Ce surcoût est d’ailleurs un des freins à la généralisation de ce type de bâtiment, alors que ce n’est souvent qu’un alibi.

Non, si on prend en compte le coût de fonctionnement. A cause des économies sur l’énergie permises par la construction passive, le coût de fonctionnement d’une maison passive sera inférieure à celui d’un bâtiment "réglementaire" pendant des dizaines d’années. Le surcoût de construction sera donc amorti par les économies bien avant la fin d’occupation de l’habitation. N’est-ce pas la caractéristiques d’un bon investissement ?

Le compromis à trouver entre l’investissement de départ et l’économie de fonctionnement a permis de calculer les valeurs optimales à respecter. Les critères chiffrés pour concevoir une maison passive sont donc issus d’un calcul économique qui optimise l’investissement, et non d’une estimation. Si la maison passive vous intéresse, c’est probablement que votre horizon ne se limite pas à l’année prochaine... Un des avantages de la maison passive est d’être en avance sur la réglementation thermique actuelle. En construisant (ou rénovant) selon les critères de l’habitat passif, vous savez que la revente de votre bien immobilier sera bien plus facile que celle de l’immense majorité du parc immobilier. La valeur patrimoniale d’un maison passive est sans conteste supérieure à celle d’une maison réglementaire équivalente, avec un écart qui risque d’augmenter régulièrement, parallèlement à l’augmentation du coût de l’énergie.

 


 

poweredbyac